Passer du T i aux centres de littératie (et de maths) en douceur…

21 Jan

Mise en place progressive des centres de littératie et de maths
pour installer petit à petit les 5 au quotidien. 

Pour ne pas déstabiliser mes élèves, le passage s’est fait très
progressivement.  A partir de lundi, ils n’auront plus le même
genre de plan de travail . Ils auront toujours une fiche avec les
différentes activités possibles mais ils ne pourront pas
choisir parmi l’ensemble des activités.
Ils devront aller dans le centre que je leur aurait attribué pour
une vingtaine de minutes puis à mon signal, ils changeront de
centre pour une deuxième période de 20 mn. A l’intérieur de ce
centre, ils retrouveront des activités qu’ils connaissent déjà
comme les lexidatas, les dictées muettes, des fiches papier ou
plastifiées et petit à petit de nouvelles activités.

Lundi j’ouvre un nouveau centre: “le centre d’écriture”.  Voir ici

Pourquoi tout changer maintenant?

Mes élèves ont pour la plupart bien adhéré au travail individualisé
et sont maintenant autonomes. Mais il y en a qui sont vite noyés et
perdus par la diversité des fiches. Ils ne savent pas quoi choisir et
parfois, il se crée un attroupement dans un coin où ils se mettent à
discuter sans travailler.
Le fait d’être “assigné” à un centre pour une période de 15 à 20 mn
limite et facilite le choix des activités possibles.
Une autre raison à ce changement c’est le sentiment que ma
quantité de travail va se trouver allégée. Le travail individualisé
demande énormément de préparation…
Cela me permettra aussi de faire passer tous les enfants dans tous
les centres alors que dans les temps de TI, certains évitaient les
activités qu’ils trouvaient trop difficiles  ou qu’ils n’aimaient pas.
Dans les centres, ils seront obligés de travailler la matière concernée
mais avec le choix de l’activité( ludique, à deux…)

 06/02/12

Le centre d’écriture:

Ce centre regroupe:
l’écriture graphisme avec des fiches pour reproduire les
lettres en cursives, des fiches d’écritures de mots,
des fiches de copie.

la production d’écrits avec la possibilité d’écrire une histoire
inventée, de raconter un événement vécu. Mais ces activités sont
difficiles pour des CP et ne rencontrent pas grand succès.
Pour motiver un peu plus les enfants, j’ai mis en place une boîte
aux lettres. Les enfants peuvent écrire un message à un camarade
de classe. La levée du courrier a lieu à la fin du temps réservé aux
centres, juste avant la récréation du matin.
J’envisage par la suite de leur donner la possibilité d’écrire à
quelqu’un d’extérieur à la classe. Mais il faut déjà qu’ils soient
capables d’écrire des messages que le destinataire comprenne.

Après les vacances de février, pour les aider à écrire un peu plus,
je mettrai en place des fiches plastifiées:
Passer du T individualisé aux centres de littératie (et de maths) en douceur...

– je raconte l’image 1 – 23 – 4 , 5 – 6 ,  7 – 8

– j’écris une histoire  1- 23 – 45 – 6 

Les enfants devront écrire leur texte puis effectuer des corrections avec mon aide
et recopier dans leur cahier d’écrivain.
Tout ce travail sera réparti sur plusieurs jours
.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Zaazu Emoticons Zaazu.com

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.