Plans de travail 2014 2015

3 Jan

Dans cet article, je vous propose une présentation détaillée
de l’utilisation du plan de travail que j’ai proposé à mes
élèves lors de la deuxième période.

Voici tout d’abord deux plans de travail en fin de période.Plans  de travail 2014 2015

Plans  de travail 2014 2015

“Je travaille seul”. Cette partie correspond au livret d’activités
de la méthode de lecture. Les enfants retrouvent dans leur livret,
les consignes placées en haut de chaque colonne.
Les dessins sur le côté gauche correspondent aux différentes
parties de l’album.

Lors de la première séance et, après modélisation,
tous les enfants ont travaillé cette partie de leur plan de travail.
Je pouvais ainsi aider ceux qui ne s’y retrouvaient pas.
Lorsqu’ils avaient fini un exercice, les enfants devaient faire
une croix et passer à un autre exercice. S’ils ne comprenaient pas,
ils devaient laisser l’exercice et en faire un qu’ils avaient compris.

Plans  de travail 2014 2015

Le soir, j’ai vérifié chaque plan de travail. Si l’exercice marqué
d’une croix était effectivement terminé et sans erreur, je traçais
un petit trait rouge dans la case correspondant. S’il manquait
une réponse je notais par un petit 1 cerclé de rouge.
Il est arrivé qu’un enfant fasse des croix alors que les exercices
n’étaient pas faits. J’ai effacé les croix et lors d’un moment de
travail avec les plans, un enfant a réexpliqué la signification
des croix.

                                                             Plans  de travail 2014 2015

     Les enfants ont progressé à leur rythme. Certains ont fini tous
les exercices proposés avant la fin de la période. Ils pouvaient
alors chercher des exercices qu’ils avaient envie de faire.
J’ai noté sur le plan de travail les exercices réalisés en plus.

Plans  de travail 2014 2015

“Je peux travailler avec un ami ou une amie”. Cette partie
regroupe les centres de littératie. Les enfants ne font pas
forcément un travail sur fiche mais découvrent et s’entraînent
en ayant la possibilité de travailler à plusieurs, de se faire
aider par un camarade.

Au début, nous avons pris le temps de modéliser comment
travailler dans les centres. J’ai tenté de profiter de ces moments
pour travailler avec un petit groupe, notamment pour le centre
d’écriture, mais je ne l’ai pas fait souvent . Il est très difficile,
à mon avis, de laisser les enfants de CP en autonomie totale,
si l’on veut que ce temps soit productif.

Petit à petit, les enfants se sont approprié cette façon de
travailler, prenant des initiatives pour s’installer, prendre
le matériel, aider un camarade.

Le tableau de programmation ou la répartition des enfants
dans les différents centres.

A chaque début de “séance”, je présentais le tableau
de programmation  sur le TBI . J’ai trouvé cela très pratique
pour faire évoluer les groupes.
Le soir je déplaçais les prénoms d’un centre à l’autre selon
ce que les enfants avaient déjà fait. Comme je pouvais
enregistrer les tableaux au fur et à mesure, j’en ai gardé
un historique qui m’a permis de suivre l’évolution de chacun
en parallèle avec le plan de travail.

Lire = centre de lecture
Pour cette période, j’ai proposé aux enfants les fiches du
“Coin-lecture” de M.D.I. Travail individuel mais qu’ils pouvaient
faire à deux.

Alphabet
Pour ce centre, les activités étaient plus variées: puzzle, mémory,
loto, étiquettes mots à ranger dans l’ordre alphabétique, lettres
à relier pour faire un dessin.

Etude des mots
Les enfants ont d’abord travaillé avec les mots à globaliser,
affichés au mur de mots puis avec les dictées muettes proposées
chaque semaine autour du son de la semaine et certains ont
même entrepris d’écrire des mots qu’ils connaissaient.

Ecrire
Pour la carte d’identité d’un animal de la forêt, je travaillais
avec un petit groupe.

Le message du jour était écrit par deux enfants, puis je l’écrivais,
corrigé, au TBI et nous la lisions tous ensemble. Activité qui a
connu un grand succès et que je proposerai à nouveau pour
la prochaine période. J’espère pouvoir leur demander de le
faire directement sur le TBI.

La liste activité expliquée ici

Son portrait (pas fait)

La sortie en forêt. Chacun a écrit une ou plusieurs phrases
racontant la sortie à l’école de la forêt puis a illustré.

———————-

En fin de période, j’ai transmis le plan de travail aux parents,
avec une appréciation qui portait sur la mise au travail,
l’organisation et l’autonomie de l’enfant.

BILAN: ce plan de travail m’a permis de continuer à travailler
en laissant le plus possible d’autonomie aux enfants. Ils ont
trouvé leurs marques et apprécient ce temps où ils peuvent
travailler un peu plus librement, à leur rythme.

Les centres de l’alphabet et de lecture ont trouvé une place
dans la classe et les enfants savent qu’ils peuvent y choisir
leur activité et savent la ranger.

Quant à moi, j’ai enfin trouvé un mode de fonctionnement
qui ne me demande pas trop de temps ni de préparation,
ni de correction.

 03/01/15 Et voici le plan de travail que j’ai préparé pour
la période janvier février…

p de t 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Zaazu Emoticons Zaazu.com

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.