La lecture à soi

24 Fév

     J’ai déjà parlé de cette activité qui fait partie des “5 au quotidien”.
Je n’ai pas réussi à l’installer tous les ans mais cette année,
une fois par semaine, le vendredi après-midi, c’est devenu un rituel.

     Tous les enfants aiment ce moment un peu hors du temps

       Alors je vais vous expliquer comment j’y suis nous y sommes arrivés…

Première étape: Le coin-bibliothèque

A force de déplacer les meubles chaque année, j’ai fini par réussir
à créer un vrai
coin-bibliothèque dans la classe.
Il est au fond de la classe, un peu isolé du reste. Il y a la place
pour une douzaine d’enfants.

Les enfants aiment y aller pour lire, faire un travail à deux ou
une activité à 4 qui nécessite un peu de place et qu’ils peuvent
faire par terre.

La lecture à soi 

petit aperçu du coin bibliothèque année 2013/2014

Deuxième étape: la lecture offerte

En septembre, j’ai centré les APC sur la lecture offerte.
Temps qui se passaient dans la bibliothèque. J’en parle ici

Troisième étape: organisation de la bibliothèque

Avant que les enfants commencent à utiliser la bibliothèque seuls, 
je leur ai montré que les livres n’étaient pas rangés n’importe où
mais 
qu’il y avait différentes caisses étiquetées. Par groupe,
ils ont dû vérifier une ou
deux caisses et enlever les livres qui
n’auraient pas dû s’y trouver. 
Puis, nous avons fait le point
tous ensemble pour remettre les livres dans les bons contenants. 

Quatrième étape: modélisation de la lecture à soi.

Au retour des vacances de Toussaint, j’ai présenté aux enfants
en quoi consistait
la lecture à soi. J’ai insisté sur le fait qu’on
lisait pour soi et qu’on ne devait pas montrer son livre au voisin,
ni parler avec un camarade, ni se déplacer.

Cinquième étape: choisir ses livres.

J’ai indiqué aux enfants dans quelle(s) caisse(s) ils pouvaient
prendre des livres. Selon leur niveau, ils n’avaient pas tous
le même choix. Je leur ai demandé de choisir trois livres.

Pour éviter les bousculades, j’avais sorti les caisses
de la bibliothèque et elle étaient réparties dans trois endroits
différents de la classe, en fonction du niveau de difficulté
des livres.

Sixième étape: la lecture à soi

Nous voici enfin au temps de lecture à soi.
Tout d’abord, j’ai fait redire aux enfants les règles à respecter
et je les ai écrites et
affichées.
J’ai précisé qu’on arrêterait si les règles n’étaient pas respectées.
Lorsque j’ai donné le signal, chacun est parti s’installer dans
un coin de la classe
avec les livres choisis..
Puis j’ai signalé que le temps de lecture à soi commençait.
La première séance fut brève, environ 5 minutes, la dernière
que nous avons faite
avant les vacances a duré 15 minutes.

 Ce qu’il faut encore améliorer:
Le choix des livres. Je n’ai pas instauré de moment particulier pour prendre des livres pour la lecture à soi, sauf pour la première séance.Il arrive qu’au moment de la lecture à soi, certains me disent qu’ils n’ont plus de livre ou qu’ils les ont lus mais pas changés…
Petit cafouillage qu’il faut améliorer. J’y réfléchis…

Le non respect des règles. Au cours des premières séances,
plusieurs enfants
avaient du mal à ne pas parler avec leur camarade,
pour montrer leur livre par exemple.

J’ai arrêté le temps de lecture à soi en expliquant pourquoi.
Lors de la dernière séance avant les vacances, trois enfants n’ont pas
réussi à respecter les règles. Je n’ai pas voulu arrêter 
la séance parce
que beaucoup étaient plongés dans leur livre .

Lorsque j’ai dit qu’on arrêtait, j’ai signalé à ces trois enfants que leur comportement n’avait pas été le bon. La prochaine fois, ils devront
rester à leur bureau .

Le manque de temps. Dans les “5 au quotidien”, la lecture à soi a lieu chaque jour.  Pour le moment, nous avons réussi à le faire une fois par semaine, mais je n’ai pas trouvé d’autre moment propice à l’activité. J’aimerais pouvoir installer un rituel quotidien au troisième trimestre… Peut-être…

Les atouts de la lecture à soi

Comme je l’ai déjà dit, les enfants aiment beaucoup ce moment. La maîtresse aussi! C’est un moment avec un cadre précis: par le respect des règles pour choisir les livres, lire seul, rester à la même place durant tout le moment  de lecture à soi, ne pas parler et lire tout le temps.
Mais pour les enfants qui acceptent de respecter ces règles, c’est un moment de liberté. Personne ne peut venir les déranger. Ils sont libres de finir leur livre ou pas, de relire le même livre ou d’en prendre un autre puisqu’ils  en ont trois chacun. Ils adoptent ainsi un comportement de lecteur!

Pour le moment, j’ai profité de ce temps pour lire aussi ou bien observer les enfants. J’ai commencé quelques entretiens de lecture aussi. Je pense que ce moment va encore évoluer et j’espère qu’on arrivera à y passer plus de temps d’ici la fin de l’année…

 Année 2015 – 2016
Voici quelques photos des enfants lors d’un temps de lecture à soi.
Chacun prend sa boîte à livres dans la bibliothèque…
Boîtes IKEA blanches dont chaque enfant a décoré le dos .

école janvier 2016 001   école janvier 2016 002

…puis s’installe où il veut.
lecture à soi 1

lecture à soi 2

lecture à soi 3

lecture à soi 4

Les enfants sont capables de lire pendant près de 20 minutes.
Cependant, certains trouvent cela un peu long et je
limite le temps à 1/4 d’heure, à moins qu’un manquement
aux règles nous oblige  à arrêter plus tôt ce qui arrive
rarement!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Zaazu Emoticons Zaazu.com

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.