Le jogging d’écriture

23 Mai

En cette fin d’année, je me suis lancée avec mes CP
dans une activité de production décrits journalière.

J’ai découvert l’idée sur le blog de Zazou

blog Zazou

Elle décrit l’activité dans cet article:le jogging d’écriture

Premier jour: lundi 18 mai
J’annonce à mes élèves que nous allons faire un jogging d’écriture.
Je leur explique que chaque matin, nous allons écrire dans
le cahier d’écrivain sur un sujet que je leur donnerai.
Nous commencerons par écrire pendant 5 minutes.
Sur ce temps, il faut chercher ses idées, réfléchir comment écrire
les mots, bien faire ses phrases. Chacun  travaille seul.

Ils ont sorti leur cahier d’écrivain, un crayon à papier et une gomme.
J’ai demandé à chacun d’écrire la date.

Le sujet était: “Raconter quelque chose que l’on a fait pendant
le week end passé” qui correspondait au pont de l’Ascension.

Je me suis installée à mon bureau pour écrire moi aussi…

Les 5 minutes étant passées, j’ai fait sonner une petite cloche.
les enfants devaient arrêter d’écrire, mais ils pouvaient finir
s’ils étaient au milieu d’une phrase.

Nous avons fermé les cahiers et fait un bilan.
Pour beaucoup, le temps était trop court, certains ont apprécié
le silence qui permet de se concentrer. La plupart ont aimé l’activité.
Un enfant n’a pas réussi à écrire.

Deuxième jour: mardi 19 mai
Dès qu’ils ont été installés, certains enfants ont sorti
leur cahier d’écrivain. Quand tout le monde a été prêt,
j’ai proposé deux thèmes d’écriture.
– “Ma famille”: nommer les personnes de sa famille et écrire
un peu sur ces personnes…
– “Ma saison préférée”: nous avons rappelé quelles étaient
les saisons et j’ai précisé qu’on pouvait aussi dire ce qu’on aimait
pour chaque saison.

Je rappelle que le but du jogging d’écriture est que les enfants
écrivent. Il est important que personne ne soit bloqué devant sa page.
Les sujets que je propose sont plus des pistes pour permettre de se
lancer sans trop d’appréhension.

Et c’était parti pour 8 minutes d’écriture. Les 2 ou 3 dernières
minutes, j’ai senti que certains avaient fini et commençaient
à s’agiter. Nous avons essayé de dire ce qu’on pouvait faire si on
avait fini:
– Relire le texte du jour et corriger  (ponctuation, tournures de phrases…)
– Feuilleter et lire le cahier d’écrivain depuis les premiers textes

Pour terminer cette activité, j’ai proposé à ceux qui le voulaient
de venir lire leur texte. Sur les 24 enfants, 15 ont levé la main.
Chacun devait venir face à la classe et lire assez fort pour être
entendu par tous. Je me suis assise au fond de la classe.
Et ce fut un moment formidable parce qu’ils se sont écoutés
vraiment et parce que j’ai découvert qu’ils étaient capables
d’écrire des petits textes variés, de donner leur avis,
de s’exprimer par écrit  d’une façon tout à fait satisfaisante!

Troisième jour :  jeudi 21 mai
Les enfants sont maintenant bien rôdés.
Sujets du jour:
– raconter ce qu’on a fait mercredi
– parler de son plat ou son menu préféré

J’ai proposé aussi de continuer sur les saisons pour ceux
qui le voulaient. Cela a permis à un enfant qui n’avait rien écrit
mardi de se lancer. Il a écrit un petit paragraphe qu’il a lu
fièrement à toute la classe.

Quatrième jour: vendredi 22 mai
Pour ce jour,  les sujets proposés étaient:
– inventer les paroles d’une chanson pour le spectacle
de fin d’année
– sujet libre.

Le sujet libre a été choisi par la majorité des enfants.
certains ont encore parlé des saisons, d’autres de leur
futur week end…
J’ai aidé un enfant à démarrer. Il  n’avait  rien écrit de
la semaine. Mais il n’a pas eu l’idée d’approfondir le sujet.

A nouveau, beaucoup d’enfants ont eu envie de venir
lire leur production et l’écoute a été très attentive.

L’après-midi, j’ai proposé aux enfants de compléter
un petit tableau pour compter le nombre de mots qu’ils
avaient écrits.

histograme
Cela n’a pas été évident pour tous et je suis passée
aider ceux qui le demandaient.
Quand chacun a eu fini, nous avons “étudié ” ces tableaux.
il est apparu que pour la plupart des enfants, le premier
jour était celui où ils avaient écrit le moins de mots.

Nous avons vu aussi que chez certains, il y avait une
progression sur les 3 premiers jours puis une baisse
le 4ème. Nous avons fait des hypothèses: moins d’intérêt
pour le sujet, manque de temps pour écrire…
Puis les enfants concernés ont expliqué le pourquoi de
cette baisse.

Cet échange a été très intéressant  et j’ai bien insisté pour
faire comprendre aux enfants que ce n’étaient que des
observations sans jugement de valeur.

Bilan de la semaine:

Une expérience très positive, très riche et qui instaure
dans la classe un climat très particulier. Chacun se livre
plus ou moins, chacun découvre un peu des autres.

Les améliorations à apporter
Deux enfants ont rencontré de réelles difficultés
pour écrire. La semaine prochaine, je m’installerai
avec eux au fond de la classe pour les aider un peu plus.

Certains enfants n’ont pas osé venir lire leur texte devant
la classe. Ce sont les plus réservés, ceux que l’on
n’entend jamais. Peut-être ont-ils besoin de temps…
Mais, je pense leur proposer de les enregistrer
pour faire ensuite écouter leur texte aux autres.

Nous n’en sommes qu’au début de l’expérience
je continuerai d’y ajouter ce qui me semblera intéressant

A suivre donc…

 

Et voilà la suite:

Deuxième semaine (semaine de 3 jours pour
cause de lundi de Pentecôte)
J’ai proposé à partir de jeudi d’écrire à partir
d’une image.
Le mardi avait été un peu plus difficile pour certains enfants
et ils se sont retrouvés avec une page blanche.
L’un d’eux a exprimé le fait qu’il ne savait pas comment
écrire ce qu’il voulait écrire.

Jeudi matin, avant de les laisser écrire leurs
8 minutes, j’ai fait une mini leçon sur:
“écrire à partir d’une image”.
wordcomment écrire à partir d’une image
pdfcomment écrire à partir d’ une image
Ils avaient ensuite le choix entre écrire
sur un thème de leur choix ou bien raconter une image.
Même chose pour le vendredi et je n’ai plus eu
de page blanche. Les écrits étaient courts mais bien
construits et nous avons écouté ceux qui souhaitaient
lire leur texte.

4 Replies to “Le jogging d’écriture

  1. Super! Je suis contente de lire des retours d’expérience! Le début est toujours un peu plus difficile, mais combien enrichissant! Je suis toujours épatée de voir à quel point les élèves se lancent dans le défi et le relève avec brio! J’ai hâte de lire la suite et merci pour le lien!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Zaazu Emoticons Zaazu.com

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.