Lire et écrire en première année…et pour le reste de sa vie

29 Juil

 

 

Profitant des vacances, je me suis replongée dans le livre d’Yves Nadon.
J’ai été surprise de voir  que je l’avais déjà bien surligné, annoté…
J’ai retrouvé des convictions qu’il partage et auxquelles j’adhère
complètement.
Enfin, j’ai été frappée de voir à quel point ce livre est d’actualité.

En cette période où la méfiance est de mise (certains appellent ça la confiance…)
relire ce livre d’Yves Nadon me conforte  et me réconforte.

Je vais, ici, retranscrire des passages qui me parlent dans le premier chapitre du livre..

CHAPITRE 1: Les livres dans la classe :leur rôle essentiel pour devenir lecteur.

“Des collègues et moi croyons fermement que le but de nos interventions est que nos élèves deviennent des lecteurs.”

“De vrais livres sont donc, avant tout, ce qu’il faut dans nos classes.”
“Respecter les choix personnels en lecture n’est pas une mode pédagogique. C’est la seule façon sûre de faire naître des lecteurs pour la vie.”
“Il faut des livres pour tout le monde (…) Même les livres que moi je ne veux plus lire doivent avoir une place dans la classe, car certains enfants les aiment ou aimeront les lire.”

Il est important de nous rappeler ce que concluent les recherches faites sur les classes efficaces dans l’enseignement de la lecture.
Yves Nadon cite “They can all read and write ” de Cunningham etAllington
Dans ces classe, l’instruction est équilibrée (décodage et compréhension, plaisir et mécanique), les élèves écrivent et lisent énormément, les sciences sont intégrées dans les cours de lecture et d’écriture, la compréhension est au centre de tous les apprentissages, les stratégies sont enseignées explicitement dans des vraies situations de lecture et d’écriture, l’enseignement est donné individuellement, en petits groupes et en grand groupe, le matériel est varié, la structure de gestion est claire et les élèves sont engagés dans leur travail.

En classe
“Ceux qui croient comme moi en la valeur de vrais livres offerts quotidiennement  aux élèves, reconnaissent aussi l’importance de tous les apprentissages mécaniques de cet apprentissage. Mais nous percevons l’acte de lire (et d’écrire) comme étant plus complexe qu’un acte de décodage et de recherche de bonnes réponses aux questions préparées d’avance.”
” Nous offrons aux élèves des mini-leçons, une bibliothèque diversifiée et bien garnie, du temps chaque jour pour lire calmement, le choix de leur lecture, un endroit confortable pour lire et des conversations sur nos lectures.”

“Il y a trois piliers dans l’enseignement de la lecture: se faire lire des livres (à la maison et à l’école), lire seul sur une longue période de temps (lecture extensive) et approfondir les textes (lecture intensive).”

Lire à haute voix

“En lisant aux élèves, nous créons une communauté culturelle qui aime les mêmes textes, qui en discute, qui y puise et qui s’en nourrit.”
“C’est simple et efficace. (…) Il faut voir les élèves devenir exigeants, nous rappelant que le rituel doit se produire. (…) Les élèves reconnaissent notre compétence  et font confiance à nos choix.”

“Si un enfant se fait lire des histoires très tôt dans sa vie, la lecture deviendra très vite indispensable. Si un enfant arrive à l’école sans ce goût pour la lecture, il faudra bien le lui inculquer. Lire à voix haute nourrit tous les lecteurs, quels que soient leur niveau et leurs antécédents.”

“Je demande aussi aux parents de discuter des lectures avec leurs enfants. Pour être certain qu’ils le font, j’institue ce rituel à l’aide d’un cahier fabriqué chaque année. Ils doivent lire à leur enfant tous les soirs et discuter à la fin de la semaine du meilleur livre.”

“Lire à haute voix aide une classe à devenir un groupe, une entité, avec les mêmes référentiels, mais vus par des yeux différents. Lire à haute voix et écrire tous les jours avec un groupe accélère le développement de cette communauté de penseurs plus vite que tout ce que j’ai vu.”

La lecture extensive

“Un comportement qui a une grande corrélation avec la réussite scolaire est la lecture fréquente et volumineuse pour le plaisir. Un enfant qui lit paisiblement dans une classe, c’est tout simplement la seule façon de devenir lecteur depuis que la lecture existe.”

“Il faut donner aux élèves du temps pour lire les livres qu’ils aiment et une classe confortable où ils pourront discuter calmement avec leurs pairs.”

“Quand la lecture extensive est bien établie, il est temps de penser à organiser des petits groupes de lecture (guidée, littéraire, étude d’auteur, etc.) et d’approfondir certains livres.”

La lecture intensive
“Pendant une lecture intensive (cercle littéraire, analyse de texte, approfondissement de la lecture), le groupe et l’enseignant aident les lecteurs à voir désormais ce qu’ils avaient simplement regardé. Et plus nous aurons de ces conversations riches, plus nos élèves deviendront des lecteurs mûrs.”
” Nous explorerons à fond, entre autres, les éléments qui suivent: les personnages, les lieux, la narration, le temps, les symboles, la langue.”
“Il faut amener les enfants plus loin que “j’aime” ou “je n’aime pas”. Des réactions plus approfondies sont possibles, même chez les plus jeunes, mais elles arrivent rarement d’elles-mêmes. les enfants doivent en avoir la démonstration.”

“Quand les élèves comprennent que l’enseignant s’intéresse vraiment à ce qu’ils disent, les conversations commencent. Et même en 1ère année, avec peu de vécu scolaire, certains élèves cherchent à donner la réponse qu’ils pensent être celle que l’enseignant désire. Aider tous les enfants à se percevoir comme une personne importante avec une contribution unique à faire au groupe est une préoccupation professionnelle journalière.”

Et l’écriture?
“A travers nos études littéraires, nos lectures à haute voix, nos conversations et nos leçons, les élèves vont acquérir une appréciation de l’acte d’écrire et leurs propres récits en seront bonifiés.”

Pour la suite, lire l’article en cliquant sur le lien ci-dessous.

Ecrire en CP, dès le début de l’année (2)

Si vous désirez en savoir plus, vous trouverez le livre d’Yves Nadon, chez: pirouette-editions
Voici les titres des différents chapitres que je n’ai pas abordé dans mon article.

 CHAPITRE 2 : En arrivant  dans la classe. 
Où il est question de la mise en place des rituels, activités, matériels  les premiers jours de classe.

  CHAPITRE 3 : La lecture 
Où l’auteur décrit de nombreuses activités de lecture : avec les livres, avec les lettres, avec les sons… en individuel, en petits groupes…lecture partagée, lecture guidée…

 CHAPITRE 5  : L’évaluation 
Où l’auteur préfère nous parler de l’essentiel pour lui (et là encore j’adhère totalement!) à savoir: “Faire des évaluations qui l’informent sur la qualité de son enseignement, sur l’enseignement à faire, qui renseignent les parents et les élèves.”

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Zaazu Emoticons Zaazu.com